Introduction

Toute évaluation de la situation des droits de l’Homme dans notre pays doit obéir au principe selon lequel tous les droits sont universels, indivisibles, interdépendants et intimement liés d’une part et, au fait qu’il est impératif pour l’Etat algérien de les protéger et de les promouvoir tous d’autre part ; en effet il est inadmissible, de nos jours et à la lumière des progrès réalisés en la matière, de dissocier la question des droits de l’Homme des autres domaines liés au développement et au bien être des citoyens. L’Etat algérien se doit, au-delà de son engagement, d’oeuvrer en faveur de l’édification d’un Etat de droit, un Etat respectueux des droits de ses citoyens ; et d’asseoir, son action, à travers des mécanismes solides et efficaces pour une prise en charge effective de ces droits, à même de permettre à l’Algérie et à la société algérienne de s’épanouir et de s’ouvrir sur le monde à la faveur d’une satisfaction partagée par les gouvernants et les gouvernés.Toutefois, si les mécanismes de prise en charge des droits des citoyens s’avèrent peu efficaces, dés lors , ils peuvent donner lieu à une situation terne et une performance politique inefficace qui peuvent se répercuter négativement sur la vie sociale, économique, culturelle , voire même politique du pays . Les carences risquent, à coup sur, de pénaliser les citoyens dans la jouissance de leurs droits et de creuser d’avantage le déficit dans la relation entre l’administration et les administrés. Fort heureusement, la volonté d’instaurer un Etat de droit et de consacrer les droits de l’Homme tant dans le corpus légal et qu’au niveau institutionnel, est un souci permanent des autorités du pays de notre pays. L’opportunité est saisie dans ce rapport et à travers lui, de signaler les insuffisances et d’encourager les performances dans un seul but, celui de faire évoluer les droits de l’Homme dans le pays. Car, sans le développement social, économique, culturel et politique, sans la stabilité et la prospérité des citoyens, aucune avancée ne peut se faire.