Introduction

La Commission Nationale Consultative de Promotion et de Protection des Droits de l’Homme, en vertu des missions qui lui échoient, constitue un cadre de réflexion, un espace d’écoute, un centre de veille et une force d’impulsion pour conduire avec détermination et conviction les objectifs de promotion et de protection des droits de l’homme. Ce sont, d’ailleurs, ces traits déterminants qui lui ont permis de s’acquitter de cette tâche complexe, durant plusieurs années, dans un contexte imposé par une situation sécuritaire, particulièrement, contraignante et complexe alors qu’en revanche aujourd’hui , elle évolue dans un climat apaisé, serein et propice pour se focaliser pleinement et exclusivement sur la question de sauvegarde des droits de l’homme. A l’évidence, la Commission Nationale, conformément aux dispositions de son texte fondateur, s’est efforcée de donner à ce rapport annuel davantage de tonalité et de faire en sorte qu’il soit à la fois pratique, pédagogique et interpellatif pour tous ceux qui œuvrent dans le vaste champ des droits de l’homme. Cet exercice régulièrement assumé constitue, assurément, un engagement moral national et international tant pour l’Etat que pour la Commission Nationale et atteste d’une responsabilité aiguë en matière de promotion et de protection des droits de l’homme. Les objectifs de ces rapports annuels tendent, par le biais du volume et de la diversité des approches et des thématiques retenues et évaluées, à éclairer l’opinion nationale et internationale sur les progrès et les évolutions enregistrés en matière de promotion et de protection des droits de l’homme et de faire, du reste, le point sur les difficultés, les contraintes et les insuffisances rencontrées qu’il importe de réduire et d’éliminer. C’est dans ce contexte, que la Commission Nationale a élaboré son rapport annuel au titre de l’année 2012 sur l’état et les avancées enregistrées tout au long de l’année en cours en matière de promotion et de protection des droits de l’homme